Accueil/Grammaire, Orthographe, Prononciation/Tout savoir sur les accents en français

Tout savoir sur les accents en français

logo response and answer

L’accent aigu est utilisé exclusivement sur la lettre e si la voyelle « e » est placé au début du mot par exemple.
L’accent grave est utilisé sur les voyelles « a », « u » et « e ».
L’accent circonflexe (^) s’emploie sur toutes les voyelles sauf le « y ».

logo response and answer

L’accent aigu est utilisé exclusivement sur la lettre e si la voyelle « e » est placé au début du mot par exemple.
L’accent grave est utilisé sur les voyelles « a », « u » et « e ».
L’accent circonflexe (^) s’emploie sur toutes les voyelles sauf le « y ».

Il est vrai que les accents sont souvent perçus comme des éléments encombrants et inutiles qui donnent des maux de tête. Cependant, ils sont tous aussi importants que les lettres. L’omission ou le port d’un accent change quasiment la signification d’un mot (par exemple : « tâche » et « tache » ; « signe » et « signé »). Comme vous pouvez le constater, un accent est ce qui oriente le sens du mot.

À l’inverse de l’anglais qui en est dispensé, la langue française compte plusieurs accents, principalement trois dont l’accent aigu, l’accent grave et l’accent circonflexe. Afin que vous puissiez utiliser correctement les accents, nous allons parcourir ensemble les règles qui régissent l’accentuation en français.

Les règles d’usage de l’accent aigu

L’accent aigu est employé exclusivement sur la lettre « e » (e fermé). Précisément dans les cas suivants :

  • Il est utilisé si la voyelle « e » se place au début du mot, sauf pour les mots en –ère et –ès.

Exemples : élu, élaboration, émigrer.

  • L’accent aigu est également utilisé sur la voyelle « e » se place à la toute fin du mot (y compris les pluriels qui peuvent prendre un –s ou un –e muet à la fin).

Exemples : la faculté, les facultés ; un associé, une associée.

  • Pour la voyelle « e » placée entre deux consonnes, l’utilisation d’un accent est recommandée, sauf pour « pedigree » et « repartie ».

Exemples : métal, précédant, intérêt.

  • On utilise également un accent aigu sur la voyelle « e » qui se place avant une syllabe sans un « e » muet.

Exemples : illégal, considérer, amélioration, indélébile.

  • On n’utilise jamais un accent aigu sur la voyelle « e » qui se trouve devant un « x » ou devant une consonne double.

Exemples : exécution, exigence, complexe, réflexion, belle, dilemme, voyelle.

  • Un accent aigu se trouve sur la terminaison des participes passés des verbes appartenant au premier groupe (en –er) et pour le verbe être en particulier.

Exemples : mesuré, trouvé, été, ramené.

  • Pas d’accent aigu si le « e » se place avant la lettre « d », « f » ou « r » et si « z » est la dernière lettre du mot.

Exemples : chez, premier, fief, assied.

Les règles d’usage de l’accent grave

En effet, on utilise les accents graves sur les voyelles « a », « u » et « e » (e ouvert) dans ces situations :

  • On place ainsi un accent grave sur la voyelle « e » pour les mots qui se terminent par un –s alors qu’ils ne sont pas dans la forme plurielle.

Exemples : abcès, très, procès, palmarès.

  • Sur un « e » qui se place avant une syllabe composée alors d’un « e » muet.

Exemples : cortège, parallèle, enlèvement, prière.

  • On utilise un accent grave sur les « e » si la seconde lettre qui les suit soient un « l » ou un « r ».

Exemples : orfèvre, piètre, siècle.

  • Dans aucun cas, on place un accent grave sur un « e » qui se place avant la lettre « x ».

Pour la voyelle « a » :

  • Pour faire la distinction entre un « a » du verbe avoir et un « à » préposition, remplacez-le par « avait », si le sens est correct, il ne faut pas mettre d’accent.

Exemples : 

L’expression « elle a bu » peut se transformer en « elle avait bu ».

« Le prix n’est pas à débattre » ne peut être transformée en « le prix n’est pas avait débattre ».

  • Pour éviter la confusion entre « la » (pronom article) et « là » (adverbe du lieu), déterminez s’il s’agit d’un endroit ou une destination et utilisez un accent grave si c’est le cas.

Exemples : 

Posez le tableau (indique un endroit). 

Ramène-la ici (indique une personne).

  • Le « a » dans l’adverbe « ça » prend un accent grave dans l’expression « çà et là ».
  • Toujours un accent grave pour le « a » dans « delà », « deçà », déjà », « voilà » … et jamais dans le pronom cela.

Pour la voyelle « u » :

  • On place ainsi un accent grave sur la lettre « u » uniquement dans « où » (qui indique un lieu).

Exemple : 

allons-nous ? A la piscine ou au cinéma ?

Les règles d’usage de l’accent circonflexe

Par ailleurs, il est aussi connu sous le nom de « chapeau chinois », l’accent circonflexe s’emploie sur presque toutes les voyelles (« â », « ê », « î », « ô », « û ») sauf le « y ». Il n’y a pas vraiment de règles spécifiques mais nous allons emprunter ces techniques pour mieux cerner son usage.

  • On met un accent circonflexe sur la voyelle « o » des mots possessifs.

Exemples : nôtre/nôtres ; vôtre/vôtres

  • L’accent circonflexe s’utilise sur certains noms et adjectifs.

Exemples : coût/crâne/traîne/maître/plâtre ; /tôt/frêle/crû/infâme/âcre.

  • On met accent circonflexe sur certains mots qui ont perdu une lettre au fil du temps, dont le « s » pour la plupart.

Exemples : asne = âne, chasteau = château, fenestre = fenêtre, giste = gîte, hospital = hôpital, goust = goût, teste = tête.

Les règles de conjugaison de l’accent circonflexe

  • Dans la conjugaison, l’accent circonflexe s’emploie sur les deux premières personnes du pluriel du passé simple et sur la 3epersonne du singulier de l’imparfait du subjonctif.
  • Le « i » de ces 3 mots prend un accent circonflexe : bélître, épître et huître.
  • L’accent circonflexe est requis sur le « i » des verbes en –aître et en –oître et aussi pour le verbe « plaire » si cet « i » est suivi par la lettre « t », sauf pour le verbe paraitre.

Exemples : accroît, connaît, surcroît.

  • Pour exprimer une dépréciation, on met un accent circonflexe sur le « a » de –âtre.

Exemples : Noirâtre, brunâtre, marâtre.

Voici une vidéo de la chaine YouTube Bonjour! Bonjour! qui explique l’utilisation des accents dans la langue française.

On a fait le tour ! Ces informations vous ont-elles été utiles ? Si vous avez des remarques à ajouter, on vous attend dans les commentaires.

Articles récents :

Accèdez à des formations sur-mesure pour :

cours fle
cours orthographe

Recevez nos derniers articles par mail :

En cliquant sur "Je m'abonne", vous acceptez notre politique de confidentialité.

Progressez facilement grâce à une formation
ultra-personnalisée
.
🇫🇷

  • Des cours particuliers en visioconférence avec un professeur dédié.

  • Un accès illimité à une plateforme e-learning moderne et adaptative (niveau, métier…).

  • Un programme adapté à votre profil et à vos disponibilités créé par votre professeur.

  • Des formations éligibles aux financements CPF, Pôle Emploi, OPCOs, Régions, FNE…

  • Un coach pédagogique dédié, joignable 6j/7 pour vous conseiller et répondre à vos questions.
Essayer gratuitement la plateforme

L'article vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire :

Bénéficiez de cours de français personnalisés et éligibles au CPF !
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance avec des professeurs diplômés.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7. 

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2.

cours banniere site francais

Inscrivez-vous ci-dessous pour :

Essayer gratuitement notre plateforme.
Simuler vos financements avec un conseiller.


Bénéficiez de cours de français personnalisés et éligibles au CPF !
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance avec des professeurs diplômés.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7. 

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2.

cours banniere site francais

Inscrivez-vous ci-dessous pour :

Essayer gratuitement notre plateforme.
Simuler vos financements avec un conseiller.