Accueil/Orthographe/« Légitimer » ou « Légitimiser » : Quelle est l’orthographe correcte ?

« Légitimer » ou « Légitimiser » : Quelle est l’orthographe correcte ?

logo response and answer

Étant considéré comme un barbarisme, on n’écrit jamais « légitimiser », la forme correcte est « légitimer ».

« Légitimiser » est utilisé à tort pour décrire les verbes se terminant par « iser » pour exprimer une action.

logo response and answer

Étant considéré comme un barbarisme, on n’écrit jamais « légitimiser », la forme correcte est « légitimer ».

« Légitimiser » est utilisé à tort pour décrire les verbes se terminant par « iser » pour exprimer une action.

Les deux formes concurrentes « légitimer » et « légitimiser » font partie des subtilités de la langue française.

Beaucoup de personnes hésitent à utiliser ces deux expressions. Quelle est donc la bonne forme ?

Faut-il écrire « légitimer » ou « légitimiser » ? On doit toujours écrire « légitimer » pour rendre légitime une action, une union, une décision…, c’est la seule forme correcte donnée dans les dictionnaires français. « Légitimiser » n’existe pas, c’est un barbarisme.

Étymologie du mot « légitimer »

Apparu à la fin du XIIIe siècle, le verbe « légitimer » du premier groupe s’est formé à partir de l’adjectif « légitime ».

Selon la définition donnée par le dictionnaire Larousse, c’est le fait de rendre légalement légitime un enfant naturel.

C’est aussi justifier quelque chose de fondé ou faire reconnaître pour authentique une loi, un pouvoir, un titre, des prérogatives, un accord…

Pourquoi ne doit-on pas écrire « légitimiser »

Il est maintenant clair qu’on doit toujours écrire « légitimer » et jamais « légitimiser », car c’est un barbarisme. N’hésitez pas à suivre notre site pour savoir plus sur les expressions françaises.

Exemples :

  • J’ai trouvé le meilleur moyen de légitimer votre succession au trône ;
  • Notre société prévoit de légitimer votre prise de fonction ;
  • Cet homme cherchait désespérément à légitimer l’alliance homosexuelle lorsqu’il était au pouvoir ;
  • Ma sœur a tout fait et tout dit pour légitimer son comportement, mais personne ne l’a écoutée ;
  • Je me demande encore pourquoi mon collègue a strictement refusé de légitimer cette attribution de poste ;
  • Cette femme considérait qu’il était nécessaire de légitimer sa possession.

Articles récents :

Accèdez à des formations sur-mesure pour :

cours fle
cours orthographe

Recevez nos derniers articles par mail :

En cliquant sur "Je m'abonne", vous acceptez notre politique de confidentialité.

Progressez facilement grâce à une formation
ultra-personnalisée
.
🇫🇷

  • Des cours particuliers en visioconférence avec un professeur dédié.

  • Un accès illimité à une plateforme e-learning moderne et adaptative (niveau, métier…).

  • Un programme adapté à votre profil et à vos disponibilités créé par votre professeur.

  • Des formations éligibles aux financements CPF, Pôle Emploi, OPCOs, Régions, FNE…

  • Un coach pédagogique dédié, joignable 6j/7 pour vous conseiller et répondre à vos questions.
Essayer gratuitement la plateforme

L'article vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire :

Bénéficiez de cours de français personnalisés et éligibles au CPF !
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance avec des professeurs diplômés.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7. 

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2.

cours banniere site francais

Inscrivez-vous ci-dessous pour :

Essayer gratuitement notre plateforme.
Simuler vos financements avec un conseiller.


Bénéficiez de cours de français personnalisés et éligibles au CPF !
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance avec des professeurs diplômés.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7. 

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2.

cours banniere site francais

Inscrivez-vous ci-dessous pour :

Essayer gratuitement notre plateforme.
Simuler vos financements avec un conseiller.