Accueil/Nos conseils, Professionnel/Apprendre le Français Facilement : Comment faire ?

Apprendre le Français Facilement : Comment faire ?

logo response and answer

Voici les étapes à suivre pour apprendre le français :
• Commencez par apprendre le vocabulaire.
• Pratiquez à l’oral en construisant des phrases simples.
• Apprenez la grammaire et les conjugaisons.

logo response and answer

Voici les étapes à suivre pour apprendre le français :
• Commencez par apprendre le vocabulaire.
• Pratiquez à l’oral en construisant des phrases simples.
• Apprenez la grammaire et les conjugaisons.

Dixième langue la plus difficile à apprendre au monde, le français peut être un vrai casse-tête ! Entre sa prononciation, ses temps complexes ou ses lettres muettes, le français a plusieurs particularités en réserve que vous découvrirez au fur et à mesure de vos cours.

Pourtant, il existe plusieurs techniques afin d’apprendre le français plus sereinement et, surtout, plus facilement ! Nous vous présentons nos astuces et les outils qui sauront faire de votre apprentissage un moment agréable.

Comment apprendre le français ?

Dans cette section, nous vous présentons quelques astuces afin de bien préparer votre départ vers la maîtrise de la langue.

Parmi les facteurs importants, veillez à toujours ménager votre motivation. Bien qu’il arrive d’avoir quelques baisses de régime, il est toujours intéressant de savoir prendre des pauses dans les moments difficiles afin de ne pas vous saturer.

Un autre élément nécessaire à un apprentissage facile est l’organisation. En effet, vous perdrez moins souvent de vue vos objectifs et vos progressions en organisant les étapes de votre apprentissage.

Pour apprendre plus facilement le français, essayez donc de suivre ces quelques conseils !

Définir votre niveau : tests et certifications

Dans un premier temps, vous devriez évaluer votre niveau de français avant même de vous y frotter. Pourquoi cela ?
Parce que vous saurez dès votre niveau établi, quels aspects de la langue vous maîtrisez et ceux que vous ne maîtrisez pas encore.

C’est pourquoi, la passation d’un test ou d’un examen visant une certification est toujours un excellent point de départ pour qui veut maîtriser la langue.

Tests de niveau :

Pour évaluer votre niveau, rien de plus simple ! Il existe de nombreuses ressources vous permettant de le définir gratuitement.
Rappelons que les tests de niveau se basent généralement sur le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues) en 6 niveaux :
A1, A2, B1, B2, C1, C2.

Vous serez considéré comme un locuteur indépendant à partir du niveau B1, voire du B2.

Parmi vos possibilités d’évaluation, vous pouvez opter pour les tests courts et gratuits qui n’évaluent qu’une seule dimension (oral/écrit) de vos connaissances.
Nous vous proposons ici 3 tests qui pourront vous aider à y voir plus clair :

  • TV5 Monde
  • CNED (Centre national d’enseignement à distance)
  • RFI (Radio France internationale)

Si ces tests ne vous semblent pas assez approfondis, il existe d’autres options possibles. Cependant, il sera parfois nécessaire de laisser vos coordonnées ou de contacter certaines agences de formation.

Certifications en français :

Si vous êtes un étudiant étranger en France, ces diplômes doivent vous être familiers !
En effet, les certifications permettent de prouver officiellement votre maîtrise de la langue.

Néanmoins, il existe différentes certifications selon votre niveau ou vos objectifs. Par exemple, il vous faudra une certification spécifique pour pouvoir émigrer au Canada.
Pour plus de clarté, nous vous répertorions ici les différentes certifications en FLE, français langue étrangère :

  • TCF : Test de Connaissance du Français et ses dérivés : TCF ANF (Accès à la Nationalité Française), TCF TP (Tout Public), TCF DAP (Demande d’Admission Préalable), TCF Q (Québec).
  • TEF : Test d’Evaluation de Français, semblable au TCF mais plutôt utilisé pour l’émigration au Canada ou au Québec.
  • DCL : Diplôme de Compétence en Langue, très utile en entreprise.
  • DILF, DELF et DALF : diplômes initial (DILF), d’études (DELF) et approfondi (DALF) de langue française. Ces Daltons évaluent chacun un niveau de maîtrise de la langue : A1-A2, B1-B2 pour tout public (étudiant, professionnel ou jeune), C1-C2.

Peut-être possédez-vous déjà une de ces certifications. Utilisez-les pour définir votre point de départ !

Définir vos besoins en français : difficultés et facilités

À présent, votre niveau devrait être établi. Grâce aux tests précédents, il est possible que vous sachiez déjà quelles sont vos forces et vos faiblesses en français.

Si ce n’est pas encore le cas, il serait intéressant de les définir.
Cela vous permettra de préparer le terrain afin de cibler au mieux les exercices et les notions à travailler.
D’autre part, vous ne souffrirez plus de la crainte de faire des erreurs.

Puisque vous distinguez vos qualités et les domaines à approfondir, il sera tout à fait normal, même nécessaire de vous tromper pour apprendre.

Besoin d’aide pour établir la liste de vos faiblesses et vos points forts ? Voici quelques éléments que vous pourriez considérer :

  • Vocabulaire : avez-vous souvent besoin de chercher vos mots ? Connaissez-vous plusieurs synonymes d’un mot ?
    En répondant à ces questions, vous saurez si votre vocabulaire est assez riche ou s’il manque de contenu.
  • Compréhension : comprenez-vous les conversations en français ? Lisez-vous les journaux francophones ?
    Essayez d’évaluer votre niveau de compréhension. Vous pourrez ensuite définir si vous devez vous entraîner à l’écoute ou pas.
  • Expression : de la même façon, interrogez-vous sur votre capacité à écrire ou à parler français. Faites-vous souvent des erreurs ?
    Si oui, l’expression écrite et/ou orale pourront être des aspects à approfondir.

Etablir vos objectifs : progresser étape par étape

Précédemment, nous rappelions l’importance de la motivation et de l’organisation dans l’apprentissage des langues.

Ces deux dimensions sont bel et bien liées entre elles.
En effet, vous avez déjà dû le remarquer, beaucoup de nos projets sont soumis à notre motivation.

Sorte de moteur mental, la motivation est ce qui va vous pousser à vous investir dans ces projets avec plus ou moins d’entrain.
Or, il arrive que ce moteur fatigue jusqu’à ne plus avoir de carburant, nous laissant démotivés !

Aussi, il est important de connaître les facteurs qui influencent cette énergie.
Parmi eux, il y en a un de taille : l’organisation.

Bien souvent, nos projets démarrent en grande pompe grâce à un élan de motivation.
Néanmoins, cette première accélération finit par ralentir et on arrive rapidement au point mort.
La cause ? Un manque d’organisation.

De fait, si vous ne savez pas vers quels objectifs se dirige votre énergie, vous risquez de la perdre dans des éléments inutiles ou secondaires.
Alors, nous vous conseillons d’organiser votre apprentissage en établissant au fur et à mesure de votre progression une liste d’étapes.

Par exemple, il serait plus intéressant pour vous de maîtriser la compréhension du français avant son expression. Cela vous permettra d’utiliser plus tard des ressources en français (livres, vidéo, podcast)  pour progresser encore plus efficacement.

Pour encore plus de facilité, décomposez ces étapes en plus petits objectifs. En les atteignant, vous aurez l’impression d’avoir progressé encore plus souvent.

Apprendre facilement le français : les étapes à suivre

Chaque profil est différent. Certains préféreront apprendre en autodidacte, d’autres en groupe.

Il est également possible que vous cherchiez d’abord à savoir écrire le français avant de le parler.

Néanmoins, nous vous proposons ici une suite d’étapes qui est la plus naturelle possible pour apprendre efficacement et plus facilement le français.

Le vocabulaire : la base du français

Tout d’abord, la pratique d’une langue écrite ou orale nécessite l’usage des mots.
Ces mots sont regroupés dans ce qu’on appelle le vocabulaire.

Afin d’y accéder facilement, vous pouvez utiliser un dictionnaire français qui regroupera tous les mots de la langue.
De plus, ils contiennent généralement la transcription phonétique du mot, ce qui vous permettra de maîtriser plus rapidement leur prononciation.

Cependant, vous devriez maintenant savoir qu’il ne faut pas se lancer à l’aveugle !
L’apprentissage du vocabulaire doit lui aussi se faire par étape pour ne pas vous démotiver.

Par exemple, pourquoi ne pas commencer par le vocabulaire qui vous intéresse ou qui pourrait vous servir dès maintenant ?
Apprenez-en plus sur le sport en apprenant des mots comme : ballon, filet, terrain, arbitre, raquette, course, résultats, chronomètre, etc.

En effet, vous retiendrez plus facilement les mots que vous employez fréquemment ou faisant directement appel à vos centres d’intérêts.
De ce fait, profitez des manuels de vocabulaire ayant des dossiers thématiques. Cela favorisera votre engagement dans l’apprentissage tout en vous faisant découvrir de nouveaux mots.

Lorsque que vous commencez à maîtriser un vocabulaire assez riche, il peut être intéressant de vous procurer des magazines ou des journaux en lien avec les mots que vous avez appris.

Ainsi, vous travaillerez également votre mémorisation. De fait, la répétition et la réutilisation d’un mot régulièrement sont des pratiques très bénéfiques pour bien retenir le vocabulaire.

Privilégier l’oral : parlez français !

Dans un deuxième temps, il va falloir utiliser le vocabulaire que vous avez appris à l’oral !

Dans cette étape, il ne s’agira pas d’être bilingue ou de vous lancer dans des discours d’éloquence. Avant tout, il faut vous familiariser avec la pratique de la langue, votre accent et vos difficultés de prononciation.

Aussi, commencez d’abord par réciter quelques mots de vocabulaire pour vous habituer à leur sonorité.
Pour vous aider, nous vous conseillons de faire d’une pierre deux coups en apprenant ceux-ci à l’aide de l’alphabet phonétique internationale.

Une fois que vous aurez quelques connaissances en phonétique, notamment française, la prononciation des mots ne sera plus du tout un problème pour vous !

Néanmoins, si cette option vous donne des boutons, ça n’est pas un drame ! Vous pouvez très bien apprendre à parler français sans phonétique, cela pourra simplement être un peu plus long.

Dans tous les cas, vous allez de plus en plus associer les mots français à votre quotidien. En regardant un match, une émission de mode ou en parcourant les actualités, tentez de les faire rentrer dans votre vie comme les expressions « oh my god » ou « what the f*** ».

Quelques astuces pour faciliter l’oral :

Les enfants apprennent mieux une langue lorsqu’ils ont été habitués à l’entendre. Cela n’est pas différent pour les adultes !
En effet, écouter de la musique, regarder des films ou des séries et même jouer aux jeux vidéos peut vous faire grandement progresser.

Essayez donc de visionner vos séries préférées en français ou sous-titrées (VOSTF). De même, replonger dans votre jeu de rôle préféré en le passant en langue française.
Avec ces techniques, vous apprendrez du vocabulaire et différentes prononciations selon les doubleurs ou les acteurs !

À ce propos, une pratique à la mode est en plein essor : le shadowing.
Dans l’ombre de cet emprunt anglais se cache un concept tout simple : l’imitation !

Le pari est le suivant : en tentant de reproduire l’intonation d’un personnage ou d’un locuteur, vous allez améliorer votre accent.
Rentrez dans la peau des personnages emblématiques du cinéma français comme Léon ou Amélie Poulain. Chantez comme la mythique Edith Piaf ou l’innovant Stromae.

En tentant de les reproduire, vous affinerez votre prononciation tout en développant votre aisance orale.

La structure de la langue : grammaire et conjugaison

Enfin, une fois votre passage à l’oral bien entamé, il serait intéressant de débuter l’apprentissage de la grammaire et de la conjugaison.
Certes, on pourrait se contenter de dire aux serveurs « burger, s’il vous plaît », en étant plus ou moins sûr d’obtenir ce que l’on souhaitait à la base.

Néanmoins, une langue ne se construit pas seulement avec ses mots, son vocabulaire. Pour bâtir des phrases solides et se faire comprendre, il faudra un jour ou l’autre passer par ces deux dimensions.

La grammaire :

D’une part, la grammaire est une science qui établit des règles au sein d’une langue. C’est notamment grâce à elle que l’on sait que le verbe suit le sujet en français, du moins généralement.
C’est pourquoi, la grammaire est à la base de l’apprentissage d’une langue. Pour bien la parler et l’écrire, il est nécessaire de comprendre et d’appliquer son règlement. Imaginez si on ne le suivait pas :

Je suis allé manger un gâteau à la fraise dimanche soir = Allé manger je suis à la fraise un dimanche gâteau soir.

Notre seconde phrase serait assez compliquée à décrypter, même pour un francophone.
Aussi, il vous sera nécessaire d’apprendre le code de la route de la langue française. Quel mot à la priorité sur l’autre ? Sur quelle place tel mot peut-il se garer ? Et ainsi de suite.

En outre, vous retrouverez dans la grammaire l’orthographe, mais aussi la prononciation et la syntaxe.
Afin de ne pas vous décourager, veillez là encore à décomposer votre apprentissage.

Travaillez d’abord votre maîtrise à l’aide de quelques mots et de quelques modèles de phrases.
Puis enrichissez-les avec du nouveau vocabulaire et des phrases plus longues à mesure que vous progressez.

La conjugaison :

D’autre part, que peut-il bien rester à apprendre lorsque l’on a déjà saisi, ou presque, la grammaire ? C’est la conjugaison !

En effet, certaines langues appliquent à leurs verbes des transformations afin de donner plus d’informations dans un message.
C’est là qu’intervient la conjugaison. Afin d’ancrer un sujet ou une action dans le temps, la conjugaison française modifie les verbes.

Elle agit également sur le nombre (singulier ou pluriel) et le genre (masculin ou féminin) associé au verbe.
Le verbe et son sujet sont donc en étroites relations en français.

Ces différents changements se définissent à l’aide de tout un vocabulaire technique propre à la conjugaison : pronom personnel, sujet, complément d’objet, passé, présent, futur, etc.

Aussi, il serait intéressant pour bien l’appréhender de vous procurer un manuel de conjugaison.
Bien moins imposant que d’autres ouvrages, il vous permettra notamment de structurer vos discours et vos écrits en fonction du temps.

Cette dernière dimension est primordiale dans la communication et donc dans l’apprentissage du français.

Vous ne voulez pas trop vous encombrer ? Le grand classique de la grammaire et de la conjugaison, c’est le Bescherelle !
Cet outil vous aidera dans vos hésitations. La marque possède même sa propre plateforme d’apprentissage.

Les accompagnements et cours de FLE

Quand il s’agit d’apprendre le français, les cours de FLE, français langue étrangère, sont des indispensables.
En effet, apprendre une langue n’est pas toujours facile. Afin de préserver votre motivation et bien progresser, un grand nombre d’offres et d’aides sont disponibles.

Dans ce but, des organismes proposent divers types de cours et de formations qui seront susceptibles de vous intéresser.
Nous vous présentons ici ces offres et ce que vous pouvez en attendre selon vos besoins.

Les cours intensifs : progresser en peu de temps

Pour commencer, abordons la solution adaptée aux plus pressés.

Il y a de nombreuses raisons d’opter pour des cours intensifs en FLE : voyage imminent, opportunité d’emploi, études francophones, etc.

Aussi, si vous êtes prêts à vous investir en temps et en énergie, les cours intensifs seront la solution idéale pour vous.
Le principe est simple : insérer le plus d’heures de cours possibles dans une semaine de travail.

Ainsi, il est possible de faire entre 20 et 35 heures de cours par semaine. À l’inverse, les formations classiques étaleront ces heures sur plus de 2 mois.

Disponibles en centre de formation, en ligne ou en séjour linguistique, les cours intensifs permettent de travailler efficacement en ciblant les besoins des participants.
Par exemple, il existe des offres centrées sur le français en entreprise, administratif ou même de culture générale.

Notons que les séjours linguistiques restent des solutions plus longues à être mises en place et, surtout, plus coûteuses.
De ce fait, nous vous conseillons de bien prévoir vos possibilités si vous envisagez ce genre d’option.

Ceci étant dit, ces séjours sont d’excellents tremplins pour votre maîtrise du français, notamment à l’oral. En outre, ils vous ouvriront à de nombreuses opportunités professionnelles et culturelles.

Pour plus d’informations sur le sujet, nous vous avons spécialement préparé un dossier sur les cours intensifs pour apprendre le français !

Les cours particuliers : un accompagnement personnalisé

En deuxième position, les cours particuliers sont excellents pour les profils les plus débutants.

Là encore, vous en trouverez sous plusieurs modalités : avec un professeur en centre de formation, de particulier à particulier ou au sein d’une plateforme en ligne.

Premier avantage de ces offres, le fait de profiter d’un accompagnement personnalisé et évolutif. Étoffons un peu.

Les professeurs particuliers évaluent bien souvent le niveau de leurs apprenants au fur et à mesure des leçons. De plus, ils décèlent les lacunes, mais aussi les forces et les centres d’intérêts des étudiants.

Aussi, vos leçons sont adaptées au jour le jour en fonction des progrès de la veille, de vos besoins les plus urgents ou de vos envies.

Second avantage : vous n’avez plus peur du regard des autres.
En effet, les professeurs particuliers ont l’habitude d’avoir affaire à des apprenants stressés et anxieux à l’idée de s’exprimer devant d’autres personnes.

Par exemple, votre tuteur peut se rendre à votre domicile pour favoriser votre confort ou bien même opter pour des visioconférences ou des séances par téléphone.

En outre, les cours particuliers de FLE peuvent également se concentrer sur vos objectifs que vous avez bien sûr établis grâce à notre guide !
Ainsi, vous bénéficierez de cours en français professionnel ou général.

Enfin, étant donné la multitude de tarifs et de professeurs disponibles, nous vous conseillons de toujours comparer plusieurs options.
Vous pouvez vérifier quelles certifications possèdent les professeurs, jauger leurs tarifs en fonction de leurs offres, etc.

N’hésitez pas à consulter nos conseils sur les cours particuliers de français pour plus de précisions !

Les plateformes en ligne : apprendre le français à votre rythme

Pour apprendre plus aisément la langue de Molière, l’accompagnement en ligne ou e-learning est un outil très efficace.

Contrairement aux cours intensifs, votre apprentissage se fait totalement à votre rythme et selon vos envies.

Disponibles sur tout support, les plateformes en ligne offrent un grand nombre de choix de cours et d’horaires.
Professeurs en visioconférence ou par téléphone, cours interactifs, exercices et jeux, documents audio ou vidéo, vous avez l’embarras du choix !

En revanche, vous n’aurez pas de cours en présentiel, à moins d’opter pour des formations mixtes, dites en blended-learning.

Dans un premier temps, ces plateformes sont ouvertes grâce à des agences ou des organismes proposant des formations digitales.
Ces formations permettent ainsi d’apprendre le français en ligne grâce à une multitude d’ateliers et de leçons à distance.

Parmi elles, on trouve Clic Campus avec qui vous optimiserez vos chances d’apprendre le français de façon efficace et rapide en jouissant d’une formation ciblée en fonction de vos besoins et attentes.

Au terme de cette formation, les apprenants ressortiront armés pour affronter le monde professionnel avec des bases solides en français avec à la clé une attestation certifiante qui boostera véritablement leur insertion sur le marché du travail.

En bref, ces plateformes proposent très fréquemment des certifications au terme de leurs cursus.
Ces certifications sont des atouts importants, notamment auprès des employeurs, afin de valoriser et démontrer votre maîtrise de la langue.

Cerise sur le gâteau, les formations dispensées profitent majoritairement du financement grâce au CPF, le compte personnel de formation.
Aussi, si vous avez déjà travaillé en France, n’hésitez pas à vous rendre sur votre compte afin d’évaluer vos possibilités !

Enfin, il n’est pas toujours nécessaire d’opter pour une formation complète.

En effet, vous pouvez profiter des outils disponibles sur le web pour des leçons plus brèves.
TV5 Monde dispose ainsi d’une excellente offre de cours multimédia, totalement gratuite ! De quoi satisfaire les plus autonomes.

Applications : le français dans votre poche

Accessibles et pratiques, les applications sont la solution pour les cours de dernière minute.

Si vous disposez d’un smartphone ou d’une tablette, ces outils seront vos meilleurs alliés durant la pause café ou entre deux métros.

Basées sur la mémorisation et la régularité, vous révisez tous les aspects de la langue grâce à des exercices courts et ludiques.
En cas de besoin, vos résultats et votre progression peuvent être consultés sur un ordinateur grâce à la synchronisation de votre compte avec tous vos appareils.

De plus, chaque application propose sa petite spécificité : prononciation, accent, aspect ludique ou conversations entre utilisateurs.
Ainsi, vous choisissez la formule qui vous convient et l’emmener partout avec vous.

C’est pourquoi, nous vous conseillons notamment Duolingo ou Babbel.

En effet, la première propose de faire « péter le score » grâce à des leçons brèves à la difficulté graduelle. L’outil parfait pour les plus joueurs d’entre nous.

L’application Babbel se montre un peu plus sérieuse. Elle propose notamment des leçons évolutives qui s’adaptent à vos erreurs et vos points forts. Malgré une version gratuite, vous profiterez pleinement de ses avantages avec l’abonnement mensuel entre 6,50 € et 12,99 €.

Besoin d’explorer d’autres options ? Nous vous présentons également les meilleures applications pour apprendre le français !

Cela conclut nos conseils pour apprendre rapidement le français !
N’hésitez pas à faire part de votre expérience et de vos astuces dans les commentaires.
En outre, n’hésitez pas à poser vos questions. Nous y répondrons avec plaisir !

logo clic

Cet article vous a été présenté par Clic Campus, qui est un centre de formation spécialisé en français langues étrangères (FLE). Pour plus d’informations sur leurs formations et leurs méthodes d’apprentissage, rendez-vous sur https://clic-campus.fr/.

L'article vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire :

Bénéficiez de cours de français financés à 100% grâce au CPF ! Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance ou en autonomie sur une plateforme d’apprentissage.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7. 

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2.

cours banniere site francais

Vérifiez votre éligibilité avec un conseiller pour faire financer votre formation en remplissant ce formulaire :


Bénéficiez de cours de français financés à 100% grâce au CPF ! Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance ou en autonomie sur une plateforme d’apprentissage.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7. 

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2.

cours banniere site francais

Vérifiez votre éligibilité avec un conseiller pour faire financer votre formation en remplissant ce formulaire :